Top 5 des activités à faire à Rueil après le confinement !


Forêt de Malmaison

1) Prenez une grande bouffée d'air frais en forêt !

Quoi de mieux qu'un bain de forêt dans le bois de Saint-Cucufa pour se ressourcer après ces longues semaines de confinement ? A part si vous vivez en forêt, cela fait sans doute deux mois que vous n’y avez pas mis les pied ! La forêt, interdite pendant le confinement, est à nouveau accessible à tous, sans limites. Profitons-en pleinement mais n'oublions pas les conditions : limitons nos rassemblements à 10 personnes maximum et appliquons les règles de distanciation. Soyons prudents et respectons la nature !

2) Baladez-vous en bord de Seine sur les traces des Impressionnistes !

Après deux mois de fermeture, les berges de Seine sont à nouveau accessibles dans la limite de rassemblements de moins de 10 promeneurs en même temps. Voici nos suggestions !

1) La belle promenade sur les traces de l'Impératrice et des peintres impressionnistes : des pistes aménagées et la nature à deux pas de Paris. Venez découvrir notre balade à vélo pour tous les amoureux de la bicyclette pour revivre les époques importantes de l'histoire rueilloise et ses bords de Seine. Consulter l'itinéraire

2) En balade d'un étang à l'autre ! Vous êtes à la recherche d'une promenade à vélo dans l'Ouest parisien pour prendre une bouffée d'oxygène et découvrir autrement les richesses des Hauts-de-Seine ? Venez découvrir les merveilles en partant d'un étang à l'autre. Consulter l'itinéraire

3) Chez nos voisins ! Suivez l'un des quatre parcours du Chemin des Impressionnistes, ces itinéraires de petite randonnée qui vous feront découvrir les paysages peints par les peintres impressionnistes. Au départ de l’île de Chatou suivez le circuit des impressionnistes jusqu’à Croissy-sur-Seine ou Carrières-sur-Seine. Depuis Le Pecq ou Louveciennes deux itinéraires de balade sont proposés, ils vous feront voyager dans le temps en appréciant les paysages actuels à la lumière du passé. Quatre circuits à découvrir :

1) Le parcours Monet, de Chatou à Bougival via Croissy-sur-Seine

2) Le parcours Pissarro, de Marly-le-Roi à Louveciennes

3) Le parcours Renoir, de Chatou à Carrières-sur-Seine

4) Le parcours Sisley, du Pecq au Port-Marly

Berges de Seine à Rueil-Malmaison
Jeu de piste Rueil-Malmaison Aventure Quelle Histoire

3) Découvrez Rueil en famille grâce à votre mobile !

Dans cette aventure, tu vas tout apprendre sur le Premier et le Second Empire, grâce à un jeu de piste en 10 missions. Au fil de ton voyage, tu retrouveras 10 personnages cachés dans 10 lieux célèbres de la ville. Tu devras tout d'abord trouver et scanner le bon site, puis répondre à un défi. Ce dernier te permettra de débloquer une lettre qui t’aidera à déchiffrer le code secret de l'aventure... Bonne chance, jeune aventurier !

Télécharger le jeu sur Google Play

Télécharger le jeu dans l'App Store

4) Découvrez l'exposition Sempé à l'Atelier Grognard !

A partir de samedi 16 mai à l'Atelier Grognard, découvrez ou redécouvrez l'itinéraire virtuose d'un artiste dont chaque œuvre livre une part de sa personnalité : Jean-Jacques Sempé. Beaucoup connaissent le travail de Jean-­Jacques SEMPÉ grâce à ses albums ou ses publications régulières dans différents journaux français ou étrangers. Peu savent que des centaines de dessins inédits demeurent dans les cartons de son atelier qui permettent de reconstituer l’étonnant parcours d’un travailleur opiniâtre. En savoir plus

6604617.png
Rueil-Malmaison-Musée-dHistoire-Locale.jpg

5) Plongez-vous dans les archives de la ville et redécouvrez le musée d'Histoire locale !

Véritable mémoire de Rueil-Malmaison, ce musée retrace l’histoire de l’évolution d’un petit village de la région parisienne, de Charles Le Chauve à nos jours. L’ancienne mairie de style Second Empire, copie de celle de Fontainebleau, a été construite en pierres de taille et briques rouges et fut inaugurée le 7 novembre 1869.Vous y trouverez en particulier, une collection de 1800 figurines représentant la grande armée de Napoléon, la salle « Blanchisserie », la salle Edouard Belin, inventeur du « Bélinographe » (ancêtre du fax), la salle Eugène Capelle, avec une présentation générale de l’histoire de la carte postale.