Calculer ma route à partir de :

Exposition Fil rouge, Rueil de l'an 1000 à l'an 2000

Partager sur :

À propos : Exposition Fil rouge, Rueil de l'an 1000 à l'an 2000

L’historien Michel Pastoureau a fait des couleurs son objet de recherche, démontrant qu’elles sont des constructions culturelles complexes révélatrices des changements de mentalités au fil des siècles. S’il semble aujourd’hui évident que l’arc-en-ciel compte sept couleurs ou que les couleurs primaires s’enrichissent de couleurs complémentaires, notre perception des couleurs est en fait issue d’un jeu culturel où entrent en scène problématiques scientifiques, religieuses, politiques et économiques.

Le rouge a été la première couleur maîtrisée par l’Homme. À l’époque préhistorique, les premières traces de peinture sur les galets ou les parois sont rouges et de l’ocre est répandu dans les tombes. Briques, tuiles, objets mobiliers ou parures : le rouge occupe une place précoce dans l’habitat et l’urbanisme méditerranéen. Les étoffes teintes à la pourpre, signe de richesse et de pouvoir, sont prisées à Rome : elles couvrent les rois, les chefs, les prêtres et les statues des dieux. Héritier des empereurs de Rome, Charlemagne se présente le jour de son couronnement entièrement vêtu de rouge ! Au XIIe siècle, lorsque se diffuse en Occident le système des couleurs liturgiques, le rouge est omniprésent : il est la couleur de la violence, de la mort, des flammes de l’enfer, du diable et des démons. Il est aussi le rouge de la vie et du sang du Christ sur la croix, qui fait l’objet d’une incroyable dévotion. A l’aube des Temps modernes, la haine du rouge se développe en même temps que se multiplient lois somptuaires et décrets vestimentaires. Les prostituées se voient obligées de porter une pièce de vêtement criarde, souvent rouge.

De la pourpre cardinalice au rouge impérial, de l’uniforme des gardes suisses à celui des soldats de 1870, le rouge a assis la réputation de la ville de Rueil. Ruban de la légion d’honneur, culture du vin ou encore briques industrielles, le rouge est le terrain de jeu de cette exposition flamboyante, destinée à relire de manière ludique l’histoire de Rueil-Malmaison de l’an 1000 à l’an 2000.

Place du 11 novembre 1918 92500 Rueil-Malmaison France

Téléphone : 01 47 32 66 50

e-mail : musee-municipal@mairie-rueilmalmaison.fr

Ouverture

Du 18/05 au 15/12/2019 de 14h à 17h45.
Fermé le dimanche.

Période: Automne, Eté, Printemps

Prix

Gratuit.

Services

Langue(s) parlée(s) : Français

Compléments

RER A Station Rueil-Malmaison puis autobus n°144 arrêt Mairie de Rueil

A ne pas manquer


Musée d'Histoire Locale

Musée d'Histoire Locale

Aujourd’hui, elle accueille le musée d’histoire de la ville. Véritable mémoire de Rueil-Malmaison...